UN QUAI DE GARE…


Me voilà de retour parmi vous, merci à toutes pour vos gentils mots, cela m’a énormément touchée. Merci également aux mamans du forum qui m’ont laissé des petits messages de soutien.

Ce fut évidemment une expérience émouvante, nul n’est préparé à perdre l’un de ses proches, quelque soit son âge. Je suis donc partie en Bretagne Jeudi soir et rentrée Vendredi soir trèèès tard (vous saurez pourquoi dans la suite !)

C’est avec un petit pincement au coeur mais sans aucune inquiétude que j’ai vu Zoé sur le pas de la porte avant de partir prendre mon train. Si elle avait pû me faire coucou ça aurait été d’autant plus émouvant, mais ne rêvons pas ! J’oublies parfois qu’elle n’a même pas 5 mois !

19h00 : Je rejoins donc ma soeur à Paris, monte dans le TGV direction la Bretagne. Arrivée à 0h, dodo bien mérité, mais pas avant d’appeler Vincent et d’entendre une dernière fois ma poupée qui fait ses vocalises du soir (vidéo très bientôt !)

Le lendemain matin je suis réveillée par un texto qui m’émeut beaucoup : « coucou maman c’est Zoé ! Papa s’occupe bien de moi. Là je viens de prendre mon premier biberon et je regarde les clips à la télé. J’ai été super sage, Papa et moi on pense fort à toi. Je t’aime maman » BOOOOUHH….c’est trognon hein !!!

Je passe les détails sur l’après midi, hormis le fait que l’évènement était très beau,  beaucoup de monde avait fait le déplacement. Je retiendrais le geste d’une personne de l’église qui est venue me voir à la fin pour m’apporter un cierge « comme ca vous pourrez l’allumer en rentrant, de la part de Zoé pour son arrière grand père. » Il faut dire que Zoé était son unique arrière petite fille.

19h00 : de nouveau dans le train direction Paris pour enfin rentrer chez moi et rejoindre mes deux amours. J’y pense obsessionnellement et bien entendu le voyage paraît interminable. Mais si j’avais su que je resterai bloquée, TGV à l’arrêt, sans lumière ni électricité, dans un tunnel, à 10mn de l’arrivée !!!! Et tout ça pendant presque 1h, fait rarissime ! Le wagon s’échauffe (au propre comme au figuré !) les gens ont en marre de rester là, sans explications, sans clim’ et cerise sur le gâteau : nous faisons marche arrière pendant 15mn !!

1h00 : j’attends fébrile de fatigue que les portes automatiques s’ouvrent ! Saute sur le quai, et au bout de quelques mètres je les aperçois au loin. Vincent est venu avec la poussette, je prie juste pour que Zoé ne dorme pas, même à cette heure-ci ! Je serre dans mes bras mon chéri (hum ce parfum que j’aime tant !) et me tourne vers le cosy…J’y vois alors la plus belle petite « chose » qui soit ! Zoé est toute éveillée, les yeux écarquillés, elle m’observe. Quelques secondes je me dis que ca y est, elle m’en veut de l’avoir laissée (entre de bonnes mains !) puis sourit. Je ne saurai jamais si c’était le fruit du hasard ou pas, mais quand j’ai tendu mes mains pour la prendre et lui faire un gros câlin, elle tendit les bras…Cette odeur de crème et de lait dans son petit cou m’avait tant manqué, j’eu l’impression de m’être absentée des jours. Jamais je n’aurai imaginé qu’un quai de gare me donnerait autant d’émotion…

Publicités

3 réflexions sur “UN QUAI DE GARE…

Laisser un petit mot doux :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s