PAUVRE EMPLOI, ASSEHIC et AUTRES BIZARRERIES…#2


Quand je me suis inscrite à Pôle Emploi, je pensais -en gros- qu’ils allaient me foutre la paix.

Et surtout que ce n’est pas eux qui m’aideraient à trouver un job ou pire, me forceraient à postuler à telle ou telle annonce.

Pendant les premières semaines ils m’ont effectivement foutu la paix, sauf ce petit texto qui m’a rappelé de faire ma télé-déclaration Assedic ! Moi qui avais l’habitude de voir mon salaire tomber tout seul sur mon compte, fallait maintenant que je fasse les démarches moi-même ?

Une fois ce petit souci réglé et après quelques semaines, je reçois dans ma boîte aux lettres mon 1er courrier qui me convie à un entretien « personnel ». Manquerait plus que faute de place et de budget on soit 12 !

Je rentrais l’adresse dans le GPS et zou c’était parti !

Je poussais la porte, c’était désert à part deux nanas qui se limaient les ongles en parlant « plan fesse » derrière le comptoir. Ah un puis ce grand bonhomme collé au mur, dos à moi, j’me demandais ce qu’il pouvait bien faire ?

Ah bah il téléphonait avec un combiné raccordé à une cabine téléphonique, j’en avait pas vu depuis si longtemps que s’en était drôle…

Une femme s’était approché de moi :

« Bonjour ! Si vous voulez bien me suivre ! »

Et bah, quel accueil !! On aurait presque dit qu’elle était heureuse de me voir.

 

Bon pour le reste, inutile de détailler, rien de bien intéressant.


Ce qui l’est par contre, c’est qu’elle m’a inscrite au B.C.A.

Késako ?

Bilan de Compétences Approfondi.


En gros, je rencontre pendant 6 semaines (à base d’un rendez vous d’une ou deux heures par semaine) une psy du travail qui me fait passer une batterie de tests.

Des tests de ce genre là :

« On dit de moi que je suis sociale / timide »

« On dit de moi que je prends des initiatives / attends les directives » etc…

Ou bien des tests où je dois cocher des situations dont je suis capable, d’autres qui me sont inconnues.

Enfin, je dois faire des listes de 1 à 12 par ordre de préférence sur des listes de métiers en tout genre (cordonnier, biologiste, violoniste, ébeniste, maçon…)

Grâce à toutes ces données, Mlle Psy dresse un bilan approfondi (nous y sommes !) de mes compétences au travail.

Mes points forts, mes points de vigilance.

Tout ça grâce à un logiciel utilisé par des scientifiques qui va me brosser un portrait très précis de mon caractère professionnellement parlant.

Et ça m’a permis de me situer, de découvrir que j’avais une âme de leader, que les responsabilités ne me faisaient pas peur, que j’aimais les situations inédites, le travail en équipe, donner des directives, créer…et milles autres choses.

Si un jour vous avez l’occasion de passer ce test, n’hésitez pas sincèrement ! C’est plus impressionnant qu’une diseuse de bonne aventure !

 

Lors d’un rendez-vous j’ai dû également poser des questions à quelqu’un qui occupais un poste similaire ou dans le secteur qui m’intéressait.

Ah bah d’ailleurs, je ne vous ai même pas dis vers quoi je compte me « reconvertir » !

Bien entendu j’ai dû me résoudre à la dure loi du marché du travail (grâce à des enquêtes réalisées justement lors de mes rendez-vous) et le constat est clair : les secteurs qui recrutent sont la restauration, l’aide aux personnes, l’ingénierie, les travaux publiques et la vente.

 

Bon dans tout ça si on dresse le bilan :

la restauration : j’ai donné pendant 5 ans et j’aimerais faire autre chose désormais

l’aide aux personnes : je n’ai pas les diplômes professionnels ni la formation

l’ingénierie : l’ingén…quoi ???

les travaux publiques : peintre en bâtiment pourquoi pas, mais faut repasser par la case CAP-Bac Pro

la vente : à défaut de rien…

 

Oui mais moi la vente, je n’ai pas de formation mais j’ai des diplômes dans la Mode et le Design, la Décoration tout ça…Pour le reste, je peux apprendre sur le tas !

Alors on opte pour regarder les postes de vendeuse en prêt-à-porter (mon idéal serait dans le secteur bébé-enfant genre Sergent Major et compagnie…) ou vendeuse en décoration et accessoires. Et après à moi d’évoluer pour être responsable de boutique par exemple (parce que simple vendeuse, j’ai peur de m’ennuyer sévère au bout de quelques temps et je ne manque pas d’ambition comme on dit !)

J’ai bien proposé étalagiste (personne qui s’occupe de la déco des vitrines) mais avec zéro annonce à moins de 120 km, j’étais mal barrée…

Pis lundi dernier, lors de mon avant-dernier rendez-vous, nous sommes tombées sur une annonce à 15km de chez moi :

VENDEUSE EN DECORATION

Un magasin dont je ne connais pas l’identité puisqu’il faut répondre via Pôle Emploi (c’est malin comme tout…) mais j’ai de sérieux doutes sur Delbard (jardinerie animalerie déco) recherche une vendeuse qui s’occupe du rayon décoration du magasin, mette en place les articles, gère les stocks et les commandes, s’occupe de l’identité visuelle de l’espace etc.

Bingo, on a sauté sur l’occasion pour revoir mon CV et faire ma lettre de motivation afin que je postule à l’offre.

Bon, c’est à 15km donc pas loin de chez moi, toujours est-il que je n’ai toujours pas le permis et je me vois mal emprunter la N12 à pieds. A moins de trouver un scooter (je fais un appel aux dons….mon RIB est le 8333…je plaisante…)

Bon comme me dit Mlle Psy, le tout est déjà de passer l’entretien et elle y croit à mort en mon potentiel ! Après, on avisera hein…

Au moins comme dirait l’autre, ça me permets de me remettre sur le marché du travail, savoir ce que je vaux auprès des employeurs…

 

 

Voilà, ne pas se fier aux apparences, si ça se trouve je vais trouver un emploi grâce à Pôle Emploi ?? (rhôô le comble quand même…)

 

 

 

Rendez-vous ce soir 20 heures pour l’article Concours !! 3 lectrices pourront en profiter je rappelle…

Publicités

7 réflexions sur “PAUVRE EMPLOI, ASSEHIC et AUTRES BIZARRERIES…#2

  1. Ben ça alors.. tu as essayé de contacter la jardinerie directement en plus de popoleemploi?

    Et il est où donc passé l’article mustela?

  2. C’est quand cet entretien ! Je croise les doigts pour que tu ais le poste ! Après ce n’est pas définitif et tu pourras peut-être (certainement) évoluer sur autre chose !

  3. Etalagiste aussi ça peut etre pas mal…prospecte aupres de certaines boutiques pres de chez toi …. au culot! Hop je peux rendre votre boutique attirante etc etc etc…quitte à leur proposer un premier decor gratos et hop apres une fois par mois…et tu peux avoir plusieurs boutiques à faire comme ça! j’avais une collegue qui fesait ça en sus… car elle avait vraiment l’ame d’artiste!

  4. Je t’envoie tout un tas d’ondes positives pour que ce poste te soit dédié.. Ca fait bcp de bien de remettre un pied dans l’impitoyable monde du travail !!!!
    Au fait, t’en ai ou dans ton permis ??

Laisser un petit mot doux :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s