SOUVENIRS D’ENFANCE…La Danse


Bon, impossible de parler d’enfance sans parler de danse.

J’ai baigné très tôt dedans, j’ai du commencer vers 3 ans. Et ce, jusqu’à 20 ans.

J’ai commencé par ce qui s’appelle de « l’expression corporelle« . Avec des mouvements qui font penser au soleil, au lapin…Des trucs de tout-petits quoi !

Très tôt je suis une bonne élève, souple et méthodique. J’apprends vite aussi et j’aime créer moi-même des chorégraphies. Je suis une leader, j’embarque mes petites camarades facilement !

Mes premiers galas de danse m’enchantent : le trac avant le lever de rideau, les applaudissements après un solo, l’odeur du maquillage et de la laque en coulisse…


Vers 6 ans je m’inscris en danse classique : la base !

J’y apprends la rigueur et la souplesse, le grand écart n’a plus de secret pour moi et c’est comme le vélo, ça ne se perd pas. Encore maintenant.

Je ne danse plus que sur des ballets, des opéras. Je me souviens des disques vinyles que ma prof mettait :

« entrechats, 2ème série, pas de quatre »

« rond de jambe, barre à droite, grand jeté »

La femme qui parlait avant la musique donnait tout de suite le ton : tu fais, tu souffres et tu te tais. Et tu souris aussi, accessoirement !

J’ai appris les « trucs » de la danseuse classique : couper au cutter le dessous de ses semelles de chaussons, frotter de la pomme de terre sous les pieds pour éviter les gamelles pieds nus, découper l’entrejambe des collants pour en faire des « réchauffe-bras », poser de la viande crue sur les tendinites et les entorses, mettre 50 pinces pour que le chignon tienne, passer un stylo entre chaque doigt pour avoir la « main de ballerine »…


Et quelle émotion de recevoir ses premiers chaussons Repetto. Il en existe plusieurs : les pointes, les demi-pointes, les jazz…

 

 

Vers 11 ans, je fais de la danse modern jazz. Tous les codes du classique volent en éclat ! Les pointes de pieds se transforment en « flex », les ronds de jambes tendues en genoux pliés, les sauts avec réception souples en réception marquée…

Bref, j’adore voir mon corps bouger différemment, plus librement. Pis entre chaque « variations » (chorégraphies) on s’applaudit, on s’encourage. On s’amuse et on rigole beaucoup aussi.

Les galas sont juste fous ! Je suis amenée à faire des solos dans « le cours des grandes » (promotion suprême !) ou comment à 15 ans tu ne te sens plus pisser ! 🙂

Je danse sur du Jean-Michel Jarre, du Mickael Jackson, du Madonna. Je porte des costumes super chouettes. J’adore « le filage » (moment de répétition où l’on enchaîne tout le spectacle sans coupures), le « final » (moment où tous les cours saluent le public en improvisant une petite choré).

 

A 20 ans, en cours à Paris tard le soir je suis contrainte d’arrêter. Mais la danse c’est ma passion, j’ai partagé avec elle plus de la moitié de ma vie. J’y reviendrai j’en suis sûre…

 

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Publicités

4 réflexions sur “SOUVENIRS D’ENFANCE…La Danse

Laisser un petit mot doux :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s