ÇA BOSSE DUR #1…


J’entame  une nouvelle semaine sur les rotules. Et quelle semaine ! Le nouveau magasin où je vais travailler ouvre ses portes mercredi 21 septembre. L’occasion pour moi de vous raconter un peu ce qui se passe depuis que j’ai repris le travail.

Car c’est toute une organisation qui s’est mise en place pour en arriver là.

Depuis maintenant plus de deux semaines, c’est à un rythme effréné que moi-même et les autres employés du magasin nous bossons dans ce qui va être notre nouveau « chez nous ».

Je travaille exceptionnellement du lundi au samedi, de 9h à 19h et j’ai fait provisoirement une croix sur mon après midi de repos + mon jour de congé. C’est un rythme pas simple à supporter physiquement car je ne chôme pas depuis mon arrivée.

Rappelons que j’ai commencé le 01 août et que dès le début je faisais des allers-retours entre le nouveau et l’ancien magasin.

A l’époque, seul l’ancien était ouvert au public, tandis que dans l’autre nous nous efforcions de tout implanter pour l’ouverture imminente.

Puis nous avons fermé notre magasin au public ce qui nous a permis de monter les produits dans le nouveau magasin. Jusque là vous suivez ? 🙂

¤¤¤

Je faisais partie de l’équipe du bas (donc celle qui restait dans l’ancien magasin) et qui devait mettre tous les rayons sur palettes, le tout bien rangé et classé dans les cartons afin que l’équipe du haut réimplante tout dans les nouveaux rayons.

J’ai passé un moment épique au rayon des enduits, sans doute un des rayons les plus dégueulasse du magasin, car plein de poudres des sachets percés sont sur les étagères. Étagères que nous avons dû démonter en portant un masque car il était impossible de respirer convenablement. Un matin j’ai traversé un épais nuage de ciment pour aller jusqu’aux vestiaires : ça met dans l’ambiance direct ! 

Je me souviens aussi de la peine que j’ai eu à tirer une palette qui transportait les parquets flottants. Nous étions 4 pour la pousser dans la réserve, 3 qui poussaient, moi qui tirais et j’ai enduré cette après midi là un mal de dos qui m’a handicapé presque 2 jours.

Oh et puis qu’est-ce qu’on en a bavé aussi à démonter toutes les suspensions poussiéreuses de la grille des luminaires, à regrouper les ampoules entre elles au moyen de fils et petits noeuds. A trouver une solution pour entreposer les miroirs sans les péter, à retrouver les boîtes des perceuses et ponceuses qui correspondent à chaque modèle d’exposition, à ranger toute la quincaillerie, les vis et les clous.

Qu’est-ce qu’on a eu chaud lorsqu’on devait déménager tout ce qui se trouvait sous la pépinière, qu’on devait porter les poteries aussi lourdes qu’un troupeau de boeufs, ranger les jardinières en plastiques pleines d’araignées, mettre les parpaings sur palettes…

Je ne vous parle même pas des 6 palettes de paquets de croquettes « Royal Canin » que j’ai du biper un par un…et du poids que faisaient les palettes (800 kilos x 6…faites le calcul de ce que j’ai tiré ce jour-là…) Ni des 10 palettes de luminaires également à contrôler pièce par pièce…

¤¤¤

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

¤¤¤

Heureusement que j’ai sympathisé rapidement avec l’équipe qui m’accompagne chaque jour et qu’on se file un coup de main pour l’occasion. C’est important la cohésion des gens surtout quand on bosse en équipe.

Je me sens bien, j’ai fait ma petite place et je suis naturelle dans ce que je fais et je dis.

Et si demain je vous racontais un peu se qui se trame dans le nouveau magasin juste avant une ouverture ?

to be continued...
Publicités

10 réflexions sur “ÇA BOSSE DUR #1…

  1. oui oui ouiiiii, on veut la suite!!
    pfff, ça a l’air tellement dur, mais tu as l’air d’etre tellement heureuse d’être la, que ça donne du baume à l’ame!!!!
    j’ai hate de voir des photos de ton nouveau rayon dans lequel tu seras forcement comme un poisson dans l’eau!!!
    bisous et bon courage! 😉

  2. T bien courageuse.. Mais on te sent bien là bas!
    Alors… au final, mise à part la contribution financière, ça te fait du bien d’avoir repris le boulot ? Ta Zoé ne te manque pas trop ?
    Vite vite la suite …. Bizzz

    • oui, un grand bien ! je ne pourrai pas rester éternellement à la maison de toute façon, j’ai besoin de liens sociaux autres que par internet, de voir des gens en vrai, les écouter me raconter leurs histoires, les plus simples comme les plus rocambolesques. Et dans la vente je suis servie !

  3. WAHOU!!!!!!!!!! Qué boulot!!!!!!!!! Ca me fatigue rien qu’à le voir! Et pas de jour de repos, piouuuuuuuuuuuuuuuuuuuu! bravo, je t’admire!
    chouette pour cette belle entente,
    bon courage et reste naturelle, tu as raison, c’est comme ça qu’on est le mieux!
    bisous!!

    • merci c’est gentil. De toute façon, je crois que j’aurai beaucoup de mal à me forcer à être quelqu’un que je ne suis pas, à faire des sourires et dire amen aux autres sous pretexte que je suis la dernière arrivée. On me prend avec ma franchise et mon franc-parler ou pas ! lol

Laisser un petit mot doux :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s